Connaitre la SIP

Un généraliste de l’habitat
Un service de proximité
Notre politique de logement
L’accession à la propriété
Les produits spécifiques et adaptés
Historique
Chiffres et dates clés
Nos principaux métiers

 

Un généraliste de l’habitat

 

Au service des territoires, des collectivités locales, des entreprises et des habitants de la Somme, la SIP est une S.A. d’Hlm, généraliste de l’habitat, agréée par l’Etat pour la construction et la gestion de logements sociaux.

Elle assure une mission d’intérêt général : loger les personnes modestes près des bassins d’emplois du département de la Somme.

Aujourd’hui la SIP est présente sur plus de 80 communes, elle intervient sur l’ensemble de la gamme du logement locatif : logement social, très social, maison de retraite, foyer d’accueil médicalisé, foyer de vie ou de travail, centre d’hébergement d’urgence, logement étudiant.

La SIP, est aussi un partenaire privilégié des collectivités locales pour toutes actions sociales en liaison avec le logement.

 


Un service de proximité

 

La SIP assure au quotidien la gestion locative de près de 11 000 logements grâce à l’appui de quatre antennes de proximité, (1 à Abbeville, 1 à Corbie, 2 à Amiens), et de permanences à Flixecourt, Doullens, Poix de Picardie, Péronne et Montdidier. Formés à leur rôle de médiateur de la vie sociale, les collaborateurs de la SIP participent à la mise en oeuvre de notre mission d’intérêt général pour loger les populations à revenus modestes.

Grâce à ce maillage, les antennes de proximité prennent en charge toutes les opérations qui concernent le locataire : premier accueil de la famille à la recherche d’un logement, suivi du dossier et de la procédure, étude, attribution, rencontre avec le chargé de clientèle, contrat, entrée dans les lieux.

Plus tard, les locataires rencontreront éventuellement les mêmes interlocuteurs pour des travaux ou des opérations d’entretien...
Lorsqu’une difficulté survient, d’ordre social, relationnel ou financier, le locataire sait à qui s’adresser : le chargé de clientèle.

 


Notre politique de logement

 

Afin de proposer au plus grand nombre un habitat diversifié, la SIP conçoit et construit selon une typologie variée de logements. Individuels,  collectifs, du type 1bis au type 5, en ville, à la campagne, opérations adaptées aux personnes à mobilité réduite, incluant des locaux commerciaux…

La SIP propose des réalisations sur mesure grâce à son savoir-faire en maîtrise d’ouvrage et en aménagement du territoire.

Elle engage systématiquement une concertation sur l’intégration des futurs bâtis dans leur environnement, en prenant en compte dès l’origine la qualité du plan de masse et de l’architecture, la conception des logements, le choix et la mise en oeuvre des matériaux.

La SIP se veut un opérateur fiable et sérieux. Son engagement s’inscrit dans la durée, une gestion immobilière de proximité et un partenariat clair avec les collectivités dans l’attribution des logements aidés.

Les responsables d’antenne décentralisées sont également à l’écoute des élus, notamment des maires. Ils sont à leur disposition pour toutes les affaires courantes dont ils pourraient être saisis.

Par ailleurs, la SIP assure le parcours résidentiel du locataire en permettant une accession sociale à la propriété sécurisée et propose la revente à l’occupant.

 


L’accession à la propriété

 

La SIP favorise les trajectoires résidentielles ascendantes et propose à ses locataires deux modes d’accession à la propriété.

Le premier dispositif d’accession s’adresse à ses locataires, qui se voient en priorité proposer le rachat de leur logement via le dispositif de « vente HLM ».

La SIP propose également au travers de sa coopérative Picardie Maritime Habitat la location-accession de pavillons qu’elle se charge de construire. Après une période de location entre un et quatre ans, les accédants ne paient plus de loyer mais remboursent un prêt sécurisé.

Ces logements s’adressent majoritairement aux couples avec enfants dont les ressources respectent certains plafonds.

 


Les produits spécifiques et adaptés

 

Sans être le principal acteur de l’urgence ou de l’habitat adapté, la SIP contribue au soutien de diverses structures pour assurer la maîtrise d’ouvrage et le portage. Elle veille à ne pas limiter son action sur la commune d’Amiens et à développer des projets sur le département.

La SIP a déjà réalisé des foyers pour des publics divers. Foyer pour sans-abris, jeunes travailleurs, étudiants, femmes en difficulté, handicapés, de foyer d’accueil médicalisé, EPHAD, Foyer de vie type CAT et la Résidence sociale EMMAUS font partie intégrante de notre mission sociale.

 


Historique

 

1923 : Création de la Société Régionale d’HLM qui deviendra l’Immobilière LESUEUR

1956 : Création de la Société Anonyme Picarde (SAP), à l’initiative de la Chambre de Commerce d’Amiens, pour accompagner la création de l’espace industriel nord. Construction des premiers immeubles du quartier d'Etouvie à Amiens

1964 : Construction des premiers logements individuels : les pavillons du Parc du Midi à Amiens

1975 : Construction des premiers logements à l'Est du département

1977 : Construction de l'immeuble des Coursives à Etouvie

1981 : Construction des premiers logements à l'Ouest du département

1993 : Création de la SIP suite à la fusion de l'Immobilière LESUEUR et de la SAP

2000 : Création des antennes décentralisées

2007 : La SIP dépasse le cap des 10 000 logements

2013 : La SIP fête ses 20 ans d'existence

2016 : Le cap des 11 000 logements est dépassé

2017 : Regroupement des antennes du secteur Haute-Picardie à Corbie

 



Chiffres et dates clés


La SIP, c’est …

  • près de 150 collaborateurs,
  • 2 régies,
  • 4 antennes,
  • 5 permanences à Flixecourt, Doullens, Poix de Picardie, Péronne et Montdidier
  • un siège social dans la Somme,
  • plus de 11 000 logements répartis dans près de 80 communes.
  • 30% de pavillons et 70% d'appartements (40% en zone rurale et 60% en zone urbaine)
  • 22 000 clients locataires

 


Nos principaux métiers

 

Les principaux métiers de la SIP peuvent se décomposer en 3 entités

  • Les activités de la Gestion Locative : instruction des dossiers de demandes de logements, location de logements, suivi social des habitants (recouvrement des impayés), gestion des rapports bailleur/locataire, entretien courant des logements.
  • Les activités de la Maîtrise d'Ouvrage : conception et montage des opérations immobilières, opération de renouvellement urbain et maintenance du patrimoine.
  • Les activités fonctionnelles : toute la gestion interne, c'est-à-dire administration, secrétariat, communication, comptabilité, finance, informatique, ressources humaines, qualité, juridique